Utopie Sonore 2018

Voilà trois ans que les giraphones se rendent en terres presque bretonnes pour assister à l’Utopie Sonore du Bruitagène, collectif d’adorateurs du son nantais. On retrouve sur le site de l’asu un aperçu de ce que peut être cette rencontre de création collective, une résidence à 100 passionné·e·s de son, venu·e·s  de plein d’horizons différents.

Pour l’édition 2018, le collectif était représenté par cinq participant·e·s. Nous avons bien sûr participé aux créations collectives, avec le cul radiophonique et le grand effondrement.

Nous avons aussi animé comme chaque année un atelier, cette fois-ci une initiation à la musique concrète, avec les outils de montage informatique du quotidien, comme l’incontournable Reaper. Les participants ont chacun produit une pièce, lesquelles ont été assemblées par Théo pour une écoute collective à l’occasion de la soirée de restitution.

Nous avons également proposé un cadavre exquis sonore en tourné-monté, c’est L’exquise Valise que vous pouvez aussi écouter sur l’Audioblog d’Utopie sonore.

Et puis nous avons aussi réalisé avec Karim et Clémence une pièce autour du thème de la zone blanche, en lien ci-dessous.

Utopie Sonore 2018 a été comme les années passées l’occasion d’une foultitude de rencontres que les giraphones n’oublieront pas. Merci US !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.