Les Chantiers du Réel

La savane est grande ! Bien assez grande pour que de nombreuses espèces se partagent ses richesses. Ainsi, d’autres espèces s’approprient l’image quand les giraphones vouent un culte au son. Théo se rendit donc en terres marseillaises pour le festival Les Chantiers du Réel, à l’initiative des étudiants du master sur le film documentaire.

Moins fanatiques que les giraphones, ceux-ci ont accepté le son sans image au sein des diffusions: notamment grâce à Noémie, giraphone de surcroît. Invité donc, pour la diffusion de Paroles dogmatiques, Théo put découvrir de nombreux autres zèbres à cette belle rencontre qui, il faut l’avouer, avait des airs d’utopie urbaine.

N’hésitez pas à découvrir les Chantiers du Réel ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.