ADVOXPROJECT

Une petite partie des giraphones est aussi à l’origine d’un collectif qui s’intéresse à rendre accessibles les contenus culturels aux déficients visuels. Quoi de mieux en effet que d’utiliser le son pour cela ! Après tout, un livre audio, c’est un film pour les oreilles, non ?

À Clermont-Ferrand, le collectif ADVOX réalise chaque année des audiodescriptions pour le festival international du court-métrage, et accompagne les acteurs culturels locaux pour qu’ils rendent accessibles leurs propositions à un public déficient visuel, sans tomber dans le piège des séances spéciales…

Si toutes les réalisations ne sont pas disponibles sur le site, on peut tout de même aller y jeter une oreille…

Auteur(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.